Togo, 30 JUIN 2019 : EcoloTrip, Act 4 ODDs et leur atelier vert.


Le mois de Juin est le mois de l’environnement par excellence. Il comprend quatre journées très importantes pour l’environnement et la planète notamment :

  • Le 2 Juin : journée mondiale du tourisme durable
  • Le 5 Juin : journée mondiale de l’environnement
  • Le 8 Juin : journée mondiale des océans
  • Le 17 Juin : journée mondiale de la lutte contre la désertification 
  • Au Togo et au Bénin, le 1er Juin est quant à lui la journée nationale de l’arbre.

Alors pour  terminer ce mois plutôt écolo sur une note verte, rien de mieux que de poser une action verte. le dimanche 30 juin ; il a été organisé un atelier vert avec des enfants de l’orphelinat « La solution » à Adétikopé (un quartier périphérique de la ville de Lomé). Cet atelier est  l’initiative de Act 4 ODDs avec l’appui d’EcoloTrip.

 

 

Si planter un arbre est un acte noble, en prendre soin l’est encore plus. Aussi s’il est vrai qu’en réalité nous avons emprunté la terre à nos descendants, il est donc de notre devoir de les outiller quant au maintien du bien-être de la planète. C’est dans cette logique d’idées que cette initiative a pris forme.

Son but : « éduquer les enfants quant à l’importance des arbres et les rendre responsable de l’entretien des plants mis en terre en fin d’atelier ». Pour atteindre cet objectif, l’atelier a été morcelé en deux grandes parties.

  • Au prime abord, il était important de savoir quel était l’avis de la trentaine d’enfants présents, sur la question de l’importance de l’arbre. Pour cela il fallait le faire de manière ludique et pratique. Cinq (5) groupes de six (6) enfants ont donc été constitués. Ils devaient dessiner sur une feuille un arbre puis après le symbole égal (=), représenter ou écrire une chose à laquelle cet arbre leur faisait penser. A La suite de quoi, un petit débat a été engagé pour appuyer et étoffer leurs réponses à l’exercice.

 

 

  • Ensuite, il leur a été présenté la quinzaine de plants offerts par EcoloTrip et qu’ils allaient mettre en terre par binôme. L’idée était de voir si les enfants reconnaîtraient les trois sortes de plants d’arbres. Ils ont facilement reconnu les plants de manguier, ils ont confondu ceux d’oranger au citronnier (normal, il faut avouer que ces deux se ressemblent quelque peu). Quant au dernier type de plant, c’était un tout petit peu plus compliqué pour eux. Alors pour les aider, nous leur avons donné un indice.

Nous : ‘‘ C’est l’arbre qui donne l’anacarde’’

Eux (l’air penaud) :……euuuuhhhh………….

Nous : ‘‘anacarde en éwé, c’est atchan’’

Eux : ah, nous connaissons ce fruit!

Nous : Alors quelqu’un peut-il donner le nom du plant maintenant ?

L’un d’eux : c’est le atchamier (rires….Jusqu’à la fin de l’atelier, nous n’avons pas su exactement qui avait sorti ce mot qui nous avait tant fait marrer).

 

 Et vous, reconnaissez vous l'atchamier?(N.D.L.R)

Après qu’ils aient pris connaissance avec les plants, nous avons constitué 15 binômes afin de les responsabiliser avec insistance sur les soins à procurer à leur trésor qui donnera des fruits s’ils font bien leur part.  Il était important qu’ils comprennent que « tout comme un enfant (eux), une graine ou un plant une fois mis en terre, demande beaucoup de soin afin de devenir un grand arbre ».

 

Chaque binôme devra donc prendre soin de son futur arbre notamment en  l’arrosant à tour de rôle. Après la constitution des binômes, est venu l’heure fatidique ; celle de la mise en terre. C’était avec fierté et le sourire aux lèvres que les enfants ont planté leur arbre. Nous n’avons pas manqué de leur rappeler quelles étaient leurs responsabilités pendant chaque mise en terre. La vision est donc d’avoir d’ici quelques années un verger mixte d’anacardiers, d’orangers et de manguiers.

 

 

 

 

Chaque fois qu’on pose un acte écolo, il y’a une joie intérieure qui anime (que celui qui n’a jamais ressenti cette joie après un acte vert, nous jette la première pierre). Cela étant, les enfants fous de joie après la mise en terre des plants nous ont esquissé quelques pas de danse au rythme du djembé et de chansons folkloriques mais aussi en scandant que « Quiconque ayant planté un arbre avant sa mort, n’a pas vécu inutile ».

 

 

Aussi, il faut rappeler que la journée mondiale de l’environnement de cette année avait pour thème : « Combattre la pollution de l’air ». Quoi de mieux donc que de planter des arbres afin d’assainir l’air que nous respirons. S’il faut tenir compte de cet aspect et celui de la lutte contre la désertification et le déboisement, nous pourrons fièrement dire que le trio : EcoloTrip, Act 4 ODDs et les enfants de l’orphelinat « La solution » ont fait leur part. Ce ne sera jamais assez mais vous, avez-vous fait la vôtre ? Si non, qu’attendez-vous ?

                                                             

                                                                                                                                 Nihade Climeo

 

 

 





Article publié le 02 | 07 | 2019 06H:16

Commentaires

Bon courage à vous !!